Agriculture biologique ( les remplaçants des produits phytosanitaires )

En 2019 tous les produits phytosanitaires vont être retirés de la vente. Des le 1er septembre 2018 plusieurs neonicotinoides ( insecticides) seront interdits !
3 d’entre eux présentent un risque pour les abeilles déclare EFSA  et n’augmentent pas la production  Vous  pouvez constater dès maintenant les mises sous clés des produits phyto des jardineries des communes qui utilisent des méthodes alternatives. Pour un développement durable en évitant l’adaptation des agresseurs et donc nuire aux relations proies-prédateurs. Il faut savoir que de moins polluer et donc préserver la biodiversité est favorable aux auxiliaires de culture. Retrouvez des infos sur la permaculture dans « le savez vous ».

Voici quelques conseils pour y arriver:

Pour les insectes.

  • Certaines fleurs répulsives (contre les pucerons) comme la bourrache et œillet d’inde (annuelle) ou la lavande sont efficaces. Au contraire la capucine focalise les intrus autre part.
  • Les décoctions et purin s’obtiennent par macération pendant 24 H de plante, puis filtrage. Elle se conserve pas plus de quelques semaines ou gare à la putréfaction (qui fait plus de mal que de bien).
  • En hiver faites une pulvérisation à base d’huile de tournesol ( ou colza)qui étouffera les œufs (qui remplace le « traitement d’hiver ») Dans 5 l d’eau (de pluie) 300 ml d’huile et 200 ml de savon noir ( chauffer si besoin) est un bon intermédiaire d’insecticide.
  • Vous pouvez aussi trouvez des piéges à insectes qui contiendront des phéromones. Ou acheter des nématodes (vers microscopiques) qui attaqueront les hôtes.
Insecte Photo Ail Savon noir + huile d’olive fougère armoise/ rue fétide 20% purin de lierre 1kg/10l à5% rhubarbe

sureau 

chenilles

cochenilles

 chenille oui oui
 pour le carpocapse

(ver de la pomme)

absinthe (500g/3l) +rhubarbe
 armoise  rue fétide  oui

et la teignes du poireaux

pucerons  pucerons oui oui oui ou

les feuilles de rhubarbe (200g/1l)

oui  oui

et la mente

limaces

escargots

 limace
oui ou

terre de diatomée d’argile

cordons de cendre

piège à bière

phosphate de fer (coupe-faim)
oui
acariens  araignée rouge oui oui  oui
mouche blanche (aleurode) répulsif rongeur et chat  oui et la mente

Pensez au plante complémentaire comme la carotte (pour la mouche) et le poireaux (pour la teigne).

Les insectes à chouchouter:

La chrysope   Leur larve mange les piqueurs (pucerons, cochenille, punaises, araignée rouge)
Le syrphe Mange les pucerons
La guêpe Mange les chenilles , petits insectes et polisses
Le frelon commun   Mange chenille (et si plus de nourriture abeille qui est un très bon pollinisateur)
Le perce-oreille Qui mange les piqueurs (puceron)
Le faucheur   Il mange les insectes piqueurs
La larve de coccinelle Résultat de recherche d'images pour "la larve de coccinelle" Aime les pucerons
 

 

le gendarme

 le gendarme  

 

Les pucerons

Retrouvez d’autre infos sur les prédateurs et maladies dans  » le savez vous ».

Pour les maladies

  • Pour diminuer les risques causés par l’humidité aérez le cœur du fruitier (en taillant). Fertilisez modérément en azote et bouillie bordelaise au débourrement et à la chute des feuilles.
  • Tout fruit et branche contaminés, il faut les brûler ou évacuer.
  • Pour une bonne accroche rajoutez de l’huile de tournesol (pour un agent mouillant) ou savon noir, terpène de menthe (0.3cl/1l)
Maladie Photo Ail

(100g/1l)

prêle

(1kg/10l)

Ortie (pour la chlorose) et Absinthe (1kg/10l) Bicarbonate

de soude

Soufre

(35à100g/10l)+

huile

Lait

entier

(0.1l/10l)

Cuivre

125g/10l (bouillie bordelaise)

cloque du pécher   oui oui+ chaux oui
Pourriture grise oui
La rouille oui oui
La fonte des semis oui  racine de raifort 30g/l saupoudrer de la cendre
Oïdium   oui oui oui oui (au printemps) en été potassium
La tavelure   oui oui oui (10g/l) oui
 Le mildiou oui+botrytis oui oui oui(4g/l) oui
La moniliose oui  racine de raifort 30g/l oui(2g/l)
la criblure oui oui mettre de la consoude oui(2g/l)

La tanaisie ( tanacetum vulgare).
Soignante, répulsive, insecticide…
Fleurie jaune en été. Faites en un purin, pour repoussez les aleurodes ( l’odeur les fait fuir). Pulvérisez une décoction sur les carottes, choux, navets et rutabagas.
Contre aussi les fourmis, pucerons, limaces, doryphores.
Autre avantage: elle traite aussi le mildiou. 
Multiplication: division de touffe au printemps ou bouture.
Ne la placer pas au composte, elle inhiberait sa fermentation.
Anti mites: tanaisie + thym+ romarin+ mente ( séchés) et clous de girofle

tanasie

L’ortie, 1kg/10l d’eau pour la macération et à diluer 20fois pour stimuler la croissance.
Prêle, 1kg/10l d’eau, à diluer 5fois pour maladie cryptogamique du sol.
Rumeurs à feuilles obturer, les racines 150g/ 10l fin d’hiver préventif ( oidium).
Raifort, infusion racine 100g/ l, trempage des semence pour la fonte des semis

La moniliose. 
Elle attaque les fleurs ( sèche) et fruits et fait mourir l’arbre en quelques années.
Taillez les parties malades, brûlez et désinfectez les outils à l’alcool ou flamme.
Mélangez de l’hydroxyde de cuivre (20g/10l) décoction de prêle 20%) et un peu d’argile kaoline. Traitez une semaine avant la floraison.

 

Contre la mousse et le lichen.
Employez de l’acide critique (90g) avec du bicarbonate de soude (20g) et huile végétale ( une cuillère à café pour l’adhérence) dans 1litre d’eau tiède.
Ou vinaigre blanc ( pur), pas d’eau de javel ( nuit durablement l’environnement)

En cas de recherche plus poussée voici un cite très bien monté:  clinique des Plantes.

Vert de plaisir

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial