Archives de catégorie : Visites

Les végétaux (et semis).

Sur la lune, une graine à germé.En janvier 2019 la sonde chinoise  » chang’e 4  » avait des graines de coton, colza, pomme de terre et arabette. Après 20 jours de voyage seul le coton à gérer ( après 20j l’expérience à tourner cour). Ils n’ont pas supporter la face cachée du satellite qui atteignait -170 degré malgré leur caisson de protection…

Un gigantesque herbier numérique. Après un ans et 645 000 planches d’herbes scanner ( 4,4 millions de végétaux) réunis par Roland BONAPARTE (1858-1924).Les végétaux traités au mercure sont en excellent état. Le travail n’ai pas finis, Alexis JODAN (1851-1924) et George ROUY (1851-1924)

un rosier
Que signifie ce nom scientifique: Rosa banksiae « Alba Plena »? D’origine latine ou grecque (reconnu dans le monde) est un classement taxinomique. Le 1er est le nom ou le genre de la plante (Rosa) il s’écrit en italiques et prend une majuscule . Le 2ème est l’espèce ( l’origine, une propriété ou une personne explorateur / botaniste comme dans notre exemple : banksiae ) . Puis de tant en tant la variété ou cultivar ( obtenue par sélections par l’horticulteur ) signalé entre des guillemets simples (que je n’ai pas pu faire sur mon tel). Vous connaissez tous le nom français : le rosiers et voici la famille: Rosacées. Le décryptage de l’ADN de la rose! Elle serait apparue il y a 60 millions d’années entre la Sibérie et l’Alaska. Le fraisier auraient eu un ancêtre commun. Infectés par un virus certains plants évolue pour devenir des rosiers. La moitié des rosiers sauvages vivent en Asie. ( tiré du Rustica

 Une bibliothèque vivante !
Les graines qui disparaîssent, ce sont nos assiettes et paysages qui se vident.
La conservation de certaines d’entre elles est courte: les arbres (peuplier 48h) ont besoin d’un épisode de froid. Le magnolia 2000ans.
Pour une bonne levée il faut 20 degrés ( suivant le sujet) et une bonne humidité.
des graines
Semez les tomates. 
400 variétés existent mais le choix des plants en magasin est plutôt réduit ! ( pensez à vous inscrire sur mon site, pour avoir du choix)
Entre le semis et la récolte prévoyez 4-5 mois.
Substrat à 25 (degré) levée 5-10 j
20 degrés pendant 15 jours.
Si besoin repiquer les complétons en godet.
18 degrés, espacez vos plants (16m2)
Aérez, 15 degrés pour un plant trapu et solide
 

Lutter contre la fonte des semis.
Certaines conditions favorisent:
Matériel contaminé (eau javellisée)
Substrat trop humide ou mal drainé.
Forte hygrométrie de l’air. 
Température trop basse (+10 degré)
Pour lutter :
Éclaircissez
Décoction de prêle ou d’ortie.
Ajoutez du sable, des cendres ou du lithothamme
Aérez
Et vaporisez

La sarriette,
Annuelle ( satureja hortensis), ou Vivace (satureja Montana).
Idéale, elle perturbe les insectes et en purin ( 1kg plante fraîche ou 200g sèche / 10litres d’eau de pluie, à 0%) lutte contre les maladies cryptogamiques.
En utilisation médicinale: antiseptique, digestive et stimulante.

le sarriette

Envie d’un pêcher chez vous ? C’est maintenant possible ( avec le réchauffement climatique). Mais protéger du vend du Nord ( mur, persistant) et plein soleil. Penser au nain pour balcon ou petit jardin.
Mais attention à la cloque…
Il faut traiter en automne et à la floraison.
Avec:
L’ail ( haché ou pilé 100g) avec 1cuillère à soupe d’huile. Infuser 48h. +2 cuillère à soupe de savon noir pour 500ml d’eau. Enfin filtrer et diluer à 10%.
Décoction de prêle diluer à 5-10% et 1/3 de purin d’ortie.
Le cuivre (bouillie bordelaise) 70g/ 10l et sulfocalcique ( pour le printemps) rajouter un mouillant (argile, huile). 

Privilégier la production locale !
Importer des végétaux d’un autre continent peut être dangereux pour l’environnement (germe de maladies, insectes exotique ex: papillon de charancon ( palmiers), la pyrale du buis).

La plantation d’un fruitier !
Sachez que le mélange des espèces limite les maladies et insectes.
Novembre à février ( lors qu’il ne gèle pas) penser aux racines nues. Leur prix est plus abordable et sujet plus gros.

  Que reste-t-il en fin d’automne comme végétaux intéressants?             Une floraison: le sérum, l’hydrangéas ou plus tard comme le camélia ou l’hamamélis.
Les baies: pyracanta, cotonéaster, callicarpa…
Le feuillage: les Fougères, les graminées.
Le bois: le cornouiller.

l'hamamélis callicarpa cornus

Les conifères du bleu ( en photo: l’épinette blanche ‘alberta blue ‘) vert, jaune, cuivré…

Les conifères du bleu ( en photo: l'épinette blanche 'alberta blue ') vert, jaune, cuivré...

Espèces exotiques envahissantes !
L’union européenne a ajouté 9 plantes préoccupantes!
Les 3 premiers vendus ( il ont 2ans pour épuiser leurs stocks, malgré des variétés stériles)

  

Les plante d’intérieur. Elle fonctionne au ralenti durant l’hiver ( donc l’engrais à ralentir jusqu’en mars). Rapprochez les des fenêtres. Ralentissez l’arrosage ( le plus fréquent d’un pourrissement). Le rempotage se fait en mars -avril ( sauf si urgence).
Passez une éponge humide sur les feuilles ( qui empêche une totale photosynthèse).
La multiplication: trempage ou rempotage des keikis et boutures.
Tuteurez, nettoyez, taillez.
Attention au cochenilles ( retirez les plus grosses et appliquez de l’alcool  à 70 ° ou huile.

La multiplication des orchidées !
La germination des Phalaénopsis ( nom latin) est très aléatoire car il y a une symbiose avec un champignon (mycélium) qui détruit l’enveloppe de la graine.
L’in vitro ( plusieurs années avant la floraison).
Ou quand elle forme des keikis sur leur hampes florales

keikis des orchidet

Une truffe à Paris.
Elle a été découverte en décembre dernier sur la terrasse végétale de l’hôtel mercure (75) à deux pas de la tour Eiffel.
Mais comment est-elle arrivée là ?
Normalement elle s’épanouit en terrain calcaire et sec du Sud de la France.

Le potager.

Comment travaillez-vous le sol? Vous y avait répondu (sur ma page le 9 Aout 2019): 57% Bêche 43% Griffe en aérent le sol.

Comment procédez-vous contre les nuisibles et que préférez vous? 33% avec un filet anti-insectes et 67% avec des pièges à phéromone et purin.

Le filet anti-insectes:Le voile ne doit pas être en contact avec les feuilles ( même adulte qui a été mon erreur)! Il faut également enterrer les extrémités du voile.Mais quelles mouches les piquent (extrait du Rustica du 27 au 2 Avril dans ma bibliothèque de rue).Pour les poireaux la mineuse (Phytomyza gymnostosta) Les choux sont piqué par les altises ( petit scarabée noir)Sans oublier les chenilles, limasses, pucerons… (tout cela peut faire de la viande dans la salade 😉

Les bonnes associations potagères :
Certains légumes se marient bien avec d’autres. Il deviennent répulsifs ( pour les nuisibles), en engrais vert ( haricots) et tuteurs ( tournesol, maïs).
Voici quelques exemples: la carotte avec radis ( pour éclaircir) et le poireau ( contre la teigne).
Tomates avec les aromatique ou oeillets d’Inde ( pucerons).
Laitues et choux. Commencez à prévoir l’emplacement de vos planches de culture

tableau montrant les bonnes association potagére

Récolte et stockage pour l’hiver !
Après les patates, oignons voici les carottes, navets, radis noir, betteraves…
En sol bien drainé et climat doux : laisser les légumes en place et mettre de la paille ( attention au rongeurs).
Climat froid et humide ( chez nous): récolter avant les gelées, effeuiller, sécher 1 à 2 jours et ôter la terre.
Le stockage: superposer en caisses de sable ou tourbe dans une cave fraîche et bien aérée

le stockage des légumes

Paillis idéal!
Attention à ne pas étouffer votre gazon, utilisez les feuilles au potager ( quand elle sont sèches) contre le gel et cela favorisera l’enrichissement du sol , comme la tonte.

La cure de jouvence du potager.
L’engrais vert en cette période permet de couvrir le soleil serait soumis à l’érosion.
Broyer avant la floraison puis enfouissez la moutarde, le lin, fenugrec.

Le potager en lasagne.Pour les jardins pauvre, trop dur ou manque de terrain en ville ( sol pollué) voici la solution. Le jardin hors sol ou surélevé :Cette pyramide de déchets de végétaux ( de réserve de nourriture pour nos légumes ). Elle est constituée en 1er ( sans besoin de désherber l’emplacement) d’une couche de cartons, des déchets de taille, fumier, de la paille, des feuilles, tonte et se termine par du composte ou terreaux ( pour les semis) .Chaque couche peut faire 5 à 8cm en alternant couche verte (tonte)et brune ( feuilles) .Faite attention à l’arrosage !

Butte de terre.
Tracée, enlevez la couche arable.
Mètre un geotextile au fond. 20cm de bois ( il se décompose moins vite et réserve d’humidité).
Branchage, remettre la couche de terre arable.
10cm de composte bien décomposé ( terreaux). 
Renforcer les côtés suivant l’érosion !
Idéal pour les sols pauvres ou accidentés.

Châssis chauds semis réussis. 
Sans électricité ou combustible, utilisez une couche de fumier ( cheval, mouton avec paille pour l’aération) tassé et arroser puis 5cm de terreau ( de semis). Attendez quelques jours que la température redescende puis semez.

les couche d'un chassis qui chauffe avec du fumier

L’histoire du jardin. 
Buttes et lasagnes découvert en 1980 venues d’Afrique et d’Australie.
Les engrais vert connus depuis les antiquités ont disparu à l’apparition du chimique au 19ème siècle et ont réapparu depuis une dizaine d’années.
En 2000 la couche chaude réapparaît ( pour les semis du moment)
Les semences bio apparaîssent en 2003.
L’introduction des coccinelles asiatiques en lutte bio à été une erreur.
Nouvelles apparitions :
2008 la mineuse du poireau.

Le pourpre donne de la couleur à nos potagers et nos assiettes. 
Laitue  » lollo rossa « , aubergines white round rose shaded et haricots blauhilde (étaient disponibles en libre service été 2018), chou rave  » délicatesse blauer « , basilic  » dark opal  » et choux-fleurs rouge sicily purple ( à gagner)
Mais aussi d’autres couleurs de l’arc-en-ciel:
Jaune orange et rouge dans les carottes, tomate ( venez découvrir les foncées en libre service) poivrons…
Bleu, violet moins banal ( dûes aux pigments naturels: les anthocyanes) la pomme de terre  » bleu d’Artois ( à gagner cette hiver), betterave, chou rouge…
Soluble dans l’eau et sensible à la chaleur, il disparaît à la cuisson

Rapport feuilles(minimum pour les fruits :
Moins d’une feuille pour une tomate.
Une feuille par aubergine et cornichon.
3 feuilles pour le poivron.
5 feuilles pour un melon et concombre.

Comment protéger le potager à l’automne !
Soleil et pluie par intermittence.
Mais les nuits peuvent devenir fraîches (4 degrés dans ma serre). Pour forcer les dernières cultures (carottes, radis, épinards…) pensez aux tutelles, voile hivernage…
Couvrez la terre de votre potager ( tonte, en photo: litière du poulailler et désherbage ) pour protéger votre sol ( érosion, mauvaises herbes) et favoriser l’actualité des lombrics.protection hivernal protection contre l'érosion

Infos générales.

Connaissez-vous les fruits qui se mange blets? Le kakis, les nèfles, les prunelles et les cynorhodons ont besoin des nuits gélives qui permettent d’atteindre leur maturité ( astringence).

Le kakis les nèfles les cynorhodons

Voici quelques records :
Un potiron de 610kg à la Mothe-Achard (85) en Octobre 2018 lors du concours des légumes géants : Stuart Paton, n’a pas pu remporter le concours avec son potiron de 900kg, car il était anglais !
Un silure de 2,74m (+100kg) à Albi(81). Une expérience introduite en eau douce en 1990 qui mange les pigeons.

potiron de 610 kg silure

Tours de bois en force dès 2018!
8% des habitations individuelles sont en bois. C’est au tour des immeubles de 10 à 15 étages. Avec ses 35m le palazzo méridia à Nice ouvrira en 2018. Dès résineux sont utilisés, mais malheureusement importés…

construction en bois

Les sapins de Noël. Comment les choisir ?
85% d’entre vous choisissent du nature.
Le nordmann garde bien ses aiguilles avec un port compact.
L’epicéa est moins cher, odorant, mais à acheter le plus tard possible !
En jardinerie vous trouverez l’epicéa bleu, intermédiaire ( en tous points) 
Attention aux grandes surfaces, moins cher mais coupés bien trop tôt !
Éloignez-le d’une source de chaleur et du chat…

Faut-il un permis pour tronçonner ?
Depuis avril 2017 le etc est divisé en 4 niveau :
1- pour les particuliers ( tronçonner les arbres abattus) 250€ 1,5jour. Pas encore obligatoire
2- À abattre les petits arbres (35cm) 740€ 3,5jours. Obligatoire pour les pro.
3- Abattage diamètre 70cm.
4- L’intervention après une tempête !

Malgré un début d’année 2017 assez frais, ça chauffe vraiment pour la planète !
L’organisme météorologique mondial à constaté une augmentation de 1,1 degrés par rapport au début de l’ère industrielle.
2017 était la plus chaude ! Pics de température supérieur à 50 degrés en Asie, ouragans dans les Caraïbes et une sécheresse en France.

Éviter que son jardin soit inondé.
Merci à tous ces animaux qui crée des galeries ( meilleure évacuation).
Attention pour éviter l’asphyxie de vos plantes, creusez un trou et placez-y  une pompe de puisard.
Si c’est récurant faites un fossé ou un drainage.
Cultivez sur buttes surélevées.

L’entretien du matériel.
L’hiver vous octroie du temps pour frotter les lames à la laine d’acier avec de l’alcool et huiler. Les pots dans une eau javellisée. Les tuteurs dans une solution désinfectante puis bouillie bordelaise.

Les cotons-tiges plastique, c’est fini!
Interdits à la vente en 2020. Ils représentent 1 millions de déchets / an, jetés dans les toilettes. Il ne sont pas traités par les stations d’épuration et se retrouvent dans les cours d’eau et océans. Un risque pour les poissons et oiseaux qui les ingérent.

Les engrais et les traitements.

Que signifie N-P-K sur les sacs d’engrais ? N: Azote, pour développer la partie aériennes de la plante. Profitable au printemps ( sang séché, tontes,purin d’ortie…) P: Phosphore, renforce le système racinaire, dursisement pour l’hiver (poudre d’os, fientes de volailles). K: Potasium, favorise la floraison et le développement des fruits ( cendre de bois).

Les adjuvants!
Éléments à rajouter au traitement pour augmenter leur efficacité. Leur rôle est mécanique ( il colle à la plante et étouffe les champignons et insectes) et limites le lessivage par la pluie.
Le plus classique est le savon liquide (pour vaisselle) ou, plus écologique, l’argile vert ( moins efficace).
Certains mélangent huile et alcool  à70°.
Attention aux traces sur les feuilles (hostas).

Mieux qu’un insecticide, la poule est un bon prédateur.
Solution contre les frelons asiatiques et les chenilles ( pyrale), ces demoiselles savent faire du recyclage et pour vous remercier, vous offrent leurs oeufs !
Après votre labourage, laissez-les rentrer, elles vous nettoient le terrain.

Le badigeonnage n’est pas de la barbouille !
Chaux ou mixture (10 litres d’eau tiède + 5kg d’argile + 3kg bouses de vache + 0,5l de décoction de prêle + 500g de lithothamme et 500g de cendre de bois). Se pratique vers la Toussaint ou/et fin d’hiver.
Pour le reste des branches, pulvériser de l’huile. Le but est d’étouffer les oeufs.

Le badigeonnage Le badigeonnage

Les fertilisants. 
Épandre les amendements, c’est en hiver ! Il protégeront votre sol de l’érosion et maintiendront ses propriétés physiques, chimiques et biologiques.
Les amendements calcaires : indispensables en sol acide. Action lente (produits « crus »: lithothamme, dolomie) et actions rapide ( produits  » cuits »: chaux).
Les amendements organiques : indispensables pour terre sablonneuse. Les fertilisants animaux ou végétaux.

La propolis, contre maladie et parasite des arbres fruitiers.
Utilisé par les abeilles comme désinfectant.
L’oïdium: 25g de soufre et 15 ml propolis dans 10l d’eau.
Cochenilles: 100ml d’huile végétale et 25 ml de propolis.
Champignons: 45g de cire d’abeille, 30ml de propolis et25ml d’huile végétale. 
Cloque du péché: soufre + propolis.
Traiter les fruits ( conservation): 20ml de propolis et 5 cm3 de savon de Marseille dans 10l d’eau. Tremper  30 secondes.

la propolis

Le bicarbonate de soude, multi-fonctions.
On le connaissait pour décaper mais moins comme fongistatique !
Il bloque l’attaque du champignon ( oidium) sans le faire reculer.
Empêche la prolifération des pucerons.
Disperser un cordon au sol, contre les limaces ( comme la cendre de bois). 
Évite la fermentation pour les fleurs coupées.
Une cuillère à café /1litre d’eau tiède et pulvériser ( vous pouvez rajouter une cuillère à soupe de savon noir ou liquide vaisselle écologique). Endroit et l’envers des feuilles.

Bio mais pas trop! La bouillie bordelaise.
Les traitements à base de cuivre on été renouvelés pour 1an (2017-2018). Contre les maladies fongiques ( mildiou). Problème, c’est lessivable et donc on le retrouve dans nos nappes fréatiques.
Attention donc à ne pas surdoser ! !

Un engrais insolite !
A Saint Martin du Puy (33) Mr Organics s’est lancé dans la production d’engrais à base d’urine. Elle apporte azote, phosphore, potassium, magnésium… Il est transformé en ammoniaque puis en engrais ( qui a une action équivalente à la corne broyée ou le sang sêché).
Il ne reste plus qu’à avoir un agrément, car pour le moment c’est interdit en France.
Serez-vous près à l’utilité ?

Les insectes et les maladies.

Les insectes en grand danger. Ces 30 dernières années ils ont diminuer de 2,5%/ chaque année à l’échelle mondiale. Au cour des 10 dernières années, les papillons de 53%. Coléoptères 49%. Libellule 37%… Les pare-brises reste propres les étés à présent !Les causes: artificialisation des terres, pesticides, changement climatique.

Un fléau: la pyrale du buis! La chenilles dévorent les feuilles, vous pouvez tenter de rabattre l’arbuste ( les pousses ont la faculté de penser le bois. Il repartira du pied au printemps).
Pulvériser un traitement à base de bacillus thuringiensis et posez des pièges contre les papillons. Mais la lutte va être rude, il est parfois inutile de s’acharner !

la pyrale du buis

L’épandage à été remplacé par les drones !
Pour lutter contre les chenilles processionnaires du pin à Cannes (06) et inra, le drone à été utilisé pour traiter 20 ha de massif.
Rappelons qu’elles peuvent faire de graves lésions, notamment sur les chiens.

nid de chenilles procesionnaire

Une maison de soie, les chenilles (hyponomeute) attaquent.
Retrouvez les sur nos fruitiers ( peu traité, malade ou âgé).
Les traitements sont inefficaces quand les chenilles sont dans leur toile.
Traitement préventif avec un larvicide ( bacillus thuringiensis) bio (1g/ l d’eau) + sucre ( pour améliorer l’appetence)
En photothérapie végétale: tanaisie + absinthe ( ou armoise) est un répulsif. 2,5 kg de feuilles fraîches ou 300g de sèches pour 10l d’eau. 
Pensez au prédateurs ( si vous êtes peu envahi, coupez et évacuez ou donnez aux poules, mésanges…)

Pour se débarrasser des larves de taurins ( vers de fer):
Il possède un cycle de vie de 3 ans. Pensez au prédateurs ( oiseaux, poules  et taupes en travaillant le sol ). Prévoyez des rotations de culture !
Pas de traitement bio connu

 dégât du taurin sur la salade

Tondre moins souvent aide les abeilles. 
L’été elle trouve moins à butiner, les floraisons sont plus rares. Des chercheurs du Massachusetts ( états-unis) conseillent de tondre tous les 15 jours à 3 semaines pour augmenter la diversité locale.

Les ravageurs s’exportent sans leurs prédateurs. 
En 1939 2 arrivées d’espèces par an.
On dépasse aujourd’hui (2018) les 20 introductions annuelles.
La hausse du commerce mondial est responsable mais aussi le réchauffement climatique.
Voici des ex: frelon asiatique, pyrale du buis, mouche suzukki…

Le saviez-vous?

Parasite du ver de terre.
Le plathelminthe n’est pas un lombric mais un prédateur. Il peut atteindre 40cmLe plathelminthe

Rien ne se perd, tout se transforme !
Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour que fruits et légumes continuent à vous réchauffer durant l’hiver: ( autre que le fumage et le sel qui étaient les seuls moyens, autrefois )
-La déshydratation. La plus économique: le soleil ( le temps de séchage varie) protéger de la rosée. Le four: température basse (40-70 degrés) .
– Les congelés. C’est la rapidité de cristallisation qui préservera leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles ( 24h au max) après les avoir blanchis. Cuisinez immédiatement si vous les sortez.
– Le sucre pour faire du sirop, confiture (macérer 1h un verre d’eau + 1kg fraises+ 900g de sucre+ jus de citron ou orange. Porter à ébullition et laisser frémir 10min), pâte de fruits.
– Les bocaux. Lavez et faites cuire directement dans le bocal fermé. Laissez refroidir 

Végétaliser la ville.
Pour rafraîchir les îlots urbains, il faut planter des arbres. En période de canicule il y aurait jusqu’à 12 degrés de différence entre un centre ville et sa périphérie.
La végétation évapore de l’eau par les feuilles, ce qui rafraîchit l’air. Un arbre de taille adulte évapore 450l d’eau/ jour , ce qui équivaut à 5 climatiseurs qui tourneraient pendant 5h.

Paris offre arbres et main d’oeuvre.
Pour faire baisser la température ( qui a atteint 40 degré en juillet), la capitale distribuera des végétaux (érable, orme, pommier et poirier à fleurs et sorbier) si vous avez l’espace nécessaire….

La Mer de Sable

Notre accueil à la mer de sable à été distrayante le 19/8/2017. (entrée adulte 25€ enfant 19,50€) et parking gratuit mais accidenté. Dès l’arrrivée des animations nous plongent dans l’ambiance.

accueil mer de sables accueil mer de sables

Suivi des spectacles l’après-midi qui nous tiennent en haleine. L’organisation est presque devenue un marathon pour voir les spectacles en insérant les différent manèges.

Continuer la lecture de La Mer de Sable

Les serres de Moras à Pierre levée

Les animaux de la ferme

La ferme, avec leurs animaux inattendu ( porcs, ânes). Le plaisir des enfants de découvrir ou redécouvrir ce monde.
Celle-ci est découpée en plusieurs zones. L’une d’elle est l’espace couvert des poules, un abri pour la volière et des nouveaux nés de la ferme.
La volière, grand espace pour leurs confort. Enfin une jardinerie qui s’en préoccupe…

Mini fermeLes animaux sous l'abrisLa grande volière

Un bon agencement avec des bonnes offres.

Les femmes aimeront le coin déco rangé par thème. Des promotions en cours d’année (hors tracts) comme les fruitiers en courtes tiges pour un prix d’appel.

Continuer la lecture de Les serres de Moras à Pierre levée

Truffaut Villeparisis

Grande enseigne au fonctionnement irréprochable

Une bonne gestion d’un rayon nécessite que celui-ci soit vidé, nettoyé et trié. Mettre les plantes les plus fragiles à l’abri du froid et rapprochées les unes des autres permet de réaliser ensuite une bonne implantation. Créer un nouvel environnement impose à la clientèle de découvrir de nouveaux produits ( technique employée par les grandes surfaces ). Contact des vendeurs très professionnel (même un peu trop)!

Façade de jardiland l'agencement de la pépinière

Continuer la lecture de Truffaut Villeparisis