Le jardin (la permaculture).

Un espace Permacole.
Le principe de la permaculture consiste à satisfaire ses besoins en générant le minimum de déchets et d’économiser l’énergie (ressources fossiles).

1-Examinez le contexte et les besoins. Ce qui veut dire travailler avec ce qui est déjà là . Où est le nord (point froid) et le sud. Les zones les plus humides (l’ombre) ou les plus exposées au vent.
2-Obtenir l’énergie nécessaire . L’energie renouvelable (vent, soleil ) est naturelle et gratuite ( sauf pour la mise en place). Sachez que le démontage est un problème !( Ex: éolienne, trop cher à démonter et dissocier les panneaux solaires (plaques de verre) nous ne savons pas encore le faire!) Et récupération de l’eau.                                                          3-Créer une autonomie (production échanges). Faites pousser des fruits et légumes et ajoutez des animaux d’élevage (basse-cour). Collectez l’eau, récupérez vos déchets (sauf malades). Mais surtout prenez du plaisir!
4-Un écosystème pour les animaux ( haie= oiseaux insectes, muret= lézards et mare= libellules batraciens…). Attention pas d’insecticide qui tue également les prédateurs!                                                                          5-Recyclage des déchets ! Ex: petit pot plastique= godet, production de yaourt, épluchure= compost poules, cartons= couvre le sol, la tonte broyage de gaies et feuilles= paillage. « Rien ne se perd, rien se crée, tout se transforme ».
6-La diversité végétale permet un meilleur équilibre. Associez des fleurs dans votre potager pour la pollénisation et répulsif. Bien respecter les rotations pour éviter les engrais chimiques, privilégiez engrais organique ( non lessivable).

réserve d'eau  la basse cour

La permaculture :
C’est un jardin alimentaire ( légumes et animaux), une façon naturelle de jardiner, Investissement minimum ( argent, temps et énergie) pour un résultat maximum.
Le recyclage est la clé de l’autonomie!
Favorisez la diversité ( pour les insectes pollinisateurs et auxiliaires)
Besoin d’une famille de 4 personnes: 300m2 de potager. Une basse-cour, une ruche ( plus technique), une serre de 20m2

Le bio progresse et le coquelicot revient!
4 300 agriculteurs français on fait ce choix en 2018 (ils en avaient 3 700 en 2017)
40 000 agriculteurs céréaliers disposent du label AB.
Cela représente 6.5% de la production bio française ).

Semer ou greffer ?
Un fruitier  » franc » vient d’un semis. Le résultat est aléatoire, mais le sujet est plus robuste.
La greffe permet d’obtenir un clone. Il peut être greffé une à 2 fois (1/2 tige)
Info tirer comme d’habitude de Rustica ( avec un bonus de connaissances personnelles)

La taxe de l’abri de jardin de +5m2.
Depuis 2012 la taxe aménagement n’est dûe qu’une seule fois. Beaucoup de régions on renoncé à percevoir cet impôt.
En 2018 il vous coûtera 3% de plus (entre 726 et 823€ le m2). Plus cher que l’abri lui même…

Suivez-nous et aimez-nous :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.