Le potager.

Comment travaillez-vous le sol? Vous y avait répondu (sur ma page le 9 Aout 2019): 57% Bêche 43% Griffe en aérent le sol.

Comment procédez-vous contre les nuisibles et que préférez vous? 33% avec un filet anti-insectes et 67% avec des pièges à phéromone et purin.

Le filet anti-insectes:Le voile ne doit pas être en contact avec les feuilles ( même adulte qui a été mon erreur)! Il faut également enterrer les extrémités du voile.Mais quelles mouches les piquent (extrait du Rustica du 27 au 2 Avril dans ma bibliothèque de rue).Pour les poireaux la mineuse (Phytomyza gymnostosta) Les choux sont piqué par les altises ( petit scarabée noir)Sans oublier les chenilles, limasses, pucerons… (tout cela peut faire de la viande dans la salade 😉

Les bonnes associations potagères :
Certains légumes se marient bien avec d’autres. Il deviennent répulsifs ( pour les nuisibles), en engrais vert ( haricots) et tuteurs ( tournesol, maïs).
Voici quelques exemples: la carotte avec radis ( pour éclaircir) et le poireau ( contre la teigne).
Tomates avec les aromatique ou oeillets d’Inde ( pucerons).
Laitues et choux. Commencez à prévoir l’emplacement de vos planches de culture

tableau montrant les bonnes association potagére

Récolte et stockage pour l’hiver !
Après les patates, oignons voici les carottes, navets, radis noir, betteraves…
En sol bien drainé et climat doux : laisser les légumes en place et mettre de la paille ( attention au rongeurs).
Climat froid et humide ( chez nous): récolter avant les gelées, effeuiller, sécher 1 à 2 jours et ôter la terre.
Le stockage: superposer en caisses de sable ou tourbe dans une cave fraîche et bien aérée

le stockage des légumes

Paillis idéal!
Attention à ne pas étouffer votre gazon, utilisez les feuilles au potager ( quand elle sont sèches) contre le gel et cela favorisera l’enrichissement du sol , comme la tonte.

La cure de jouvence du potager.
L’engrais vert en cette période permet de couvrir le soleil serait soumis à l’érosion.
Broyer avant la floraison puis enfouissez la moutarde, le lin, fenugrec.

Le potager en lasagne.Pour les jardins pauvre, trop dur ou manque de terrain en ville ( sol pollué) voici la solution. Le jardin hors sol ou surélevé :Cette pyramide de déchets de végétaux ( de réserve de nourriture pour nos légumes ). Elle est constituée en 1er ( sans besoin de désherber l’emplacement) d’une couche de cartons, des déchets de taille, fumier, de la paille, des feuilles, tonte et se termine par du composte ou terreaux ( pour les semis) .Chaque couche peut faire 5 à 8cm en alternant couche verte (tonte)et brune ( feuilles) .Faite attention à l’arrosage !

Butte de terre.
Tracée, enlevez la couche arable.
Mètre un geotextile au fond. 20cm de bois ( il se décompose moins vite et réserve d’humidité).
Branchage, remettre la couche de terre arable.
10cm de composte bien décomposé ( terreaux). 
Renforcer les côtés suivant l’érosion !
Idéal pour les sols pauvres ou accidentés.

Châssis chauds semis réussis. 
Sans électricité ou combustible, utilisez une couche de fumier ( cheval, mouton avec paille pour l’aération) tassé et arroser puis 5cm de terreau ( de semis). Attendez quelques jours que la température redescende puis semez.

les couche d'un chassis qui chauffe avec du fumier

L’histoire du jardin. 
Buttes et lasagnes découvert en 1980 venues d’Afrique et d’Australie.
Les engrais vert connus depuis les antiquités ont disparu à l’apparition du chimique au 19ème siècle et ont réapparu depuis une dizaine d’années.
En 2000 la couche chaude réapparaît ( pour les semis du moment)
Les semences bio apparaîssent en 2003.
L’introduction des coccinelles asiatiques en lutte bio à été une erreur.
Nouvelles apparitions :
2008 la mineuse du poireau.

Le pourpre donne de la couleur à nos potagers et nos assiettes. 
Laitue  » lollo rossa « , aubergines white round rose shaded et haricots blauhilde (étaient disponibles en libre service été 2018), chou rave  » délicatesse blauer « , basilic  » dark opal  » et choux-fleurs rouge sicily purple ( à gagner)
Mais aussi d’autres couleurs de l’arc-en-ciel:
Jaune orange et rouge dans les carottes, tomate ( venez découvrir les foncées en libre service) poivrons…
Bleu, violet moins banal ( dûes aux pigments naturels: les anthocyanes) la pomme de terre  » bleu d’Artois ( à gagner cette hiver), betterave, chou rouge…
Soluble dans l’eau et sensible à la chaleur, il disparaît à la cuisson

Rapport feuilles(minimum pour les fruits :
Moins d’une feuille pour une tomate.
Une feuille par aubergine et cornichon.
3 feuilles pour le poivron.
5 feuilles pour un melon et concombre.

Comment protéger le potager à l’automne !
Soleil et pluie par intermittence.
Mais les nuits peuvent devenir fraîches (4 degrés dans ma serre). Pour forcer les dernières cultures (carottes, radis, épinards…) pensez aux tutelles, voile hivernage…
Couvrez la terre de votre potager ( tonte, en photo: litière du poulailler et désherbage ) pour protéger votre sol ( érosion, mauvaises herbes) et favoriser l’actualité des lombrics.protection hivernal protection contre l'érosion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.