Le saviez-vous?

Parasite du ver de terre.
Le plathelminthe n’est pas un lombric mais un prédateur. Il peut atteindre 40cmLe plathelminthe

Rien ne se perd, tout se transforme !
Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour que fruits et légumes continuent à vous réchauffer durant l’hiver: ( autre que le fumage et le sel qui étaient les seuls moyens, autrefois )
-La déshydratation. La plus économique: le soleil ( le temps de séchage varie) protéger de la rosée. Le four: température basse (40-70 degrés) .
– Les congelés. C’est la rapidité de cristallisation qui préservera leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles ( 24h au max) après les avoir blanchis. Cuisinez immédiatement si vous les sortez.
– Le sucre pour faire du sirop, confiture (macérer 1h un verre d’eau + 1kg fraises+ 900g de sucre+ jus de citron ou orange. Porter à ébullition et laisser frémir 10min), pâte de fruits.
– Les bocaux. Lavez et faites cuire directement dans le bocal fermé. Laissez refroidir 

Végétaliser la ville.
Pour rafraîchir les îlots urbains, il faut planter des arbres. En période de canicule il y aurait jusqu’à 12 degrés de différence entre un centre ville et sa périphérie.
La végétation évapore de l’eau par les feuilles, ce qui rafraîchit l’air. Un arbre de taille adulte évapore 450l d’eau/ jour , ce qui équivaut à 5 climatiseurs qui tourneraient pendant 5h.

Paris offre arbres et main d’oeuvre.
Pour faire baisser la température ( qui a atteint 40 degré en juillet), la capitale distribuera des végétaux (érable, orme, pommier et poirier à fleurs et sorbier) si vous avez l’espace nécessaire….

Suivez-nous et aimez-nous :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.