Les engrais et les traitements.

Les adjuvants!
Éléments à rajouter au traitement pour augmenter leur efficacité. Leur rôle est mécanique ( il colle à la plante et étouffe les champignons et insectes) et limites le lessivage par la pluie.
Le plus classique est le savon liquide (pour vaisselle) ou, plus écologique, l’argile vert ( moins efficace).
Certains mélangent huile et alcool  à70°.
Attention aux traces sur les feuilles (hostas).

Mieux qu’un insecticide, la poule est un bon prédateur.
Solution contre les frelons asiatiques et les chenilles ( pyrale), ces demoiselles savent faire du recyclage et pour vous remercier, vous offrent leurs oeufs !
Après votre labourage, laissez-les rentrer, elles vous nettoient le terrain.

Le badigeonnage n’est pas de la barbouille !
Chaux ou mixture (10 litres d’eau tiède + 5kg d’argile + 3kg bouses de vache + 0,5l de décoction de prêle + 500g de lithothamme et 500g de cendre de bois). Se pratique vers la Toussaint ou/et fin d’hiver.
Pour le reste des branches, pulvériser de l’huile. Le but est d’étouffer les oeufs.

Le badigeonnage Le badigeonnage

Les fertilisants. 
Épandre les amendements, c’est en hiver ! Il protégeront votre sol de l’érosion et maintiendront ses propriétés physiques, chimiques et biologiques.
Les amendements calcaires : indispensables en sol acide. Action lente (produits « crus »: lithothamme, dolomie) et actions rapide ( produits  » cuits »: chaux).
Les amendements organiques : indispensables pour terre sablonneuse. Les fertilisants animaux ou végétaux.

La propolis, contre maladie et parasite des arbres fruitiers.
Utilisé par les abeilles comme désinfectant.
L’oïdium: 25g de soufre et 15 ml propolis dans 10l d’eau.
Cochenilles: 100ml d’huile végétale et 25 ml de propolis.
Champignons: 45g de cire d’abeille, 30ml de propolis et25ml d’huile végétale. 
Cloque du péché: soufre + propolis.
Traiter les fruits ( conservation): 20ml de propolis et 5 cm3 de savon de Marseille dans 10l d’eau. Tremper  30 secondes.

la propolis

Le bicarbonate de soude, multi-fonctions.
On le connaissait pour décaper mais moins comme fongistatique !
Il bloque l’attaque du champignon ( oidium) sans le faire reculer.
Empêche la prolifération des pucerons.
Disperser un cordon au sol, contre les limaces ( comme la cendre de bois). 
Évite la fermentation pour les fleurs coupées.
Une cuillère à café /1litre d’eau tiède et pulvériser ( vous pouvez rajouter une cuillère à soupe de savon noir ou liquide vaisselle écologique). Endroit et l’envers des feuilles.

Bio mais pas trop! La bouillie bordelaise.
Les traitements à base de cuivre on été renouvelés pour 1an (2017-2018). Contre les maladies fongiques ( mildiou). Problème, c’est lessivable et donc on le retrouve dans nos nappes fréatiques.
Attention donc à ne pas surdoser ! !

Un engrais insolite !
A Saint Martin du Puy (33) Mr Organics s’est lancé dans la production d’engrais à base d’urine. Elle apporte azote, phosphore, potassium, magnésium… Il est transformé en ammoniaque puis en engrais ( qui a une action équivalente à la corne broyée ou le sang sêché).
Il ne reste plus qu’à avoir un agrément, car pour le moment c’est interdit en France.
Serez-vous près à l’utilité ?

Suivez-nous et aimez-nous :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.